Actualités

Partager :

Chevilles épaisses

11/06/2014

Les chevilles épaisses: un complexe souvent ignoré

Beaucoup de femmes hésitent à se mettre en jupe à cause d’un aspect disgracieux de leurs chevilles. Appelées aussi jambes en poteau elles sont enflées  au lieu d’être joliment fuselées, trop épaisses pour être montrées, créant un complexe qui font qu’on les cache en mettant des pantalons. Mais en plus d’être disgracieuses elles sont souvent douloureuses notamment à la station debout prolongée et en été.

Lorsqu’elles en parlent à leur médecin celui-ci leur suggère de prendre des veinotoniques pour améliorer la circulation mais ceux-ci se révèlent inefficaces.

La souffrance peut durer ainsi des années si le diagnostic d’excès graisseux malpositioné n’est pas fait. Le problème vient en effet d’une localisation anormale de dépôt de graisse autour de la cheville isolé ou associé a un excès qui remonte jusqu’au haut de la cuisse. Cette graisse est responsable d’un effet garrot qui fait enfler pieds et chevilles et entraine des douleurs chroniques

Le diagnostic en est très facile car en se mettant sur la pointe des pieds  si l’épaisseur que l’on pince au-dessus de la cheville est molle c’est de la graisse, si elle est ferme il s’agit du muscle du mollet qui est hypertrophié.

Pour s’assurer du diagnostic il est facile de visualiser cette couche a 5cm au-dessus des chevilles par une échographie qui permettra de mesurer son épaisseur exacte.

La solution est également radicale puisqu’il s’agit de la liposuccion qui se pratique en hospitalisation ambulatoire  ,par deux a trois petites incisions . Seul inconvénient devoir porter des bas de contention après pendant un mois pour réduire l’œdème.

Pour les vraies jambes en poteau le résultat est souvent très spectaculaire et surtout les douleurs de la station debout, ou le gonflement du à la chaleur disparaissent.

                                             chevilles epaisses