Contactez moi Partager :

Interventions sur la paroi abdominale

Interventions sur la paroi abdominale

​La paroi abdominale est souvent la zone la plus abîmée par les grossesses ou les changements de poids. Ces évènements entraînent essentiellement un risque de relâchement de la musculature, une distension de la peau ( tablier ou ventre fripé ), un excès de graisse localisé ou diffus. Chacun de ces problèmes peut être traité par la plastie abdominale.

• Considérations pré-opératoires pour la plastie

Lorsque la paroi abdominale est trop distendue il est nécessaire de la remettre en tension. L'excédent de peau est retiré par une cicatrice horizontale au-dessus du pubis qui sera d'autant plus longue que l'excès cutané est important. Le but est d'obtenir une cicatrice qui ne soit pas visible en maillot 2 pièces

Par cette incision, il est également possible de corriger les muscles distendus en les rapprochant vers le milieu, ce qui affine la taille. Enfin une aspiration peut être associée pour réduire l'excès graisseux. Etant donné  l'importance  de la cicatrice,  l'intervention peut être déconseillée chez les personnes qui font des cicatrices de mauvaise qualité. Il est également préférable d'avoir perdu du poids avant cette intervention.

• Plastie abdominale

Pratiquée sous anesthésie générale et en position demi-assise, pour mieux évaluer les zones à traiter, l'opération dure en moyenne 1 heure 30. Habituellement c'est un croissant de peau et de graisse qui représente la hauteur du nombril au pubis qui peut être enlevé. 

Le pansement de cette intervention est compressif grâce à une gaine qui maintient la paroi dans les suites. La durée d'hospitalisation pour une intervention de plastie abdominale est en moyenne de 3 jours

• Les suites

Durant l'hospitalisation, un traitement  anticoagulant est administré pour limiter les risques de phlébites. L'ablation des fils se fait au bout de 15 jours, ce qui est également la durée de l'arrêt de travail. Une activité normale peut être envisagée après 4 semaines et le sport après 6 semaines. 

C'est souvent la lenteur de l'atténuation de la cicatrice qui inquiète, mais il est normal qu'elle mette 6 mois à 1 an pour blanchir. Cependant il est recommandé de revoir son chirurgien à intervalles réguliers pour vérifier qu'il n’y a pas d'anomalie ou de retard de cicatrisation  (le chirurgien fait la cicatrice mais la cicatrisation est le fait du patient.) 

Une retouche ne peut être envisagée qu'après au moins 6 mois. Parfois une diminution de la sensibilité de la peau dans la région de la cicatrice est notée.

• Conclusion

Cette opération apporte de nombreux bénéfices tant physiques (amélioration des douleurs dorsales) que psychologiques. En effet, malgré les efforts consentis (sport, régime), souvent, il n’y a pas eu d’amélioration permettant de retrouver l’image antérieure.

Après les "accidents" que sont, pour la peau, les grossesses ou les prises de poids importantes, c’est donc une chirurgie de réparation.

 

Lifting des cuisses

Lifting des cuisses​

Après un amaigrissement important il est fréquent que la peau se détende particulièrement à la face interne des cuisses avec un aspect inesthétique et un frottement de la peau gênant la marche.

• Considérations pré-opératoires

Pour réduire l’excédent de peau et de graisse, l’intervention pratiquée  se fait :

  • soit par une cicatrice oblique cachée dans le pli de l’aine pour les cas d’excédents localisés a la partie haute de la cuisse
  • soit par une cicatrice verticale le long de la face interne de la cuisse si le relâchement est sur toute la hauteur.

Une liposuccion est associée si il existe un surplus de graisse.

• Procédure chirurgicale et suites

L’intervention se fait sous anesthésie générale ou péridurale. Elle dure environ 1 à 2h avec une hospitalisation de 24-48h. Une gaine est à porter pendant 2 à 3 semaines. La reprise de l’activité normale est possible après 15 jours et le sport après 6 semaines. Cette intervention est utile pour les personnes souffrant d’un excès de peau tout en étant prévenus que la cicatrice peut être visible.

 

Lifting des bras

Lifting des bras

Le vieillissement de la peau entraine l’apparition de plis cutanés inesthétiques a la face interne des bras empêchant le port de vêtements à manches courtes. De même l’amaigrissement peut créer un excès de peau important à ce niveau.

• Considérations pré opératoires

Deux techniques sont utilisées pour améliorer l’aspect de cette région du corps

  • l’ablation de la peau avec une cicatrice en T dans l’aisselle et sur le haut de la face interne du bras pour la peau fripée
  • une exérèse plus importante avec une cicatrice le long de la face interne du bras avec une liposuccion associée dans les cas d’excès cutanés plus importants.

Selon la technique utilisée  et la qualité des cicatrices préexistantes le chirurgien pourra valider le bien fondé de l’intervention.

• Procédure chirurgicale et suites

L’intervention se fait sous anesthésie générale ou parfois sous sédation associée a une locale. La durée de l’intervention est de 1 à 2h. L’hospitalisation est de une journée. Une contention est préférable pendant les 15 premiers jours. La convalescence est de 8 jours mais il ne faut pas porter d’objets lourds ou pratiquer d’exercice physique pendant 3 semaines. 

Cette intervention est de plus en plus demandée mais le résultat reste dépendant de la qualité de cicatrisation de l’opéré ce que la consultation permet de déterminer.

 

En savoir plus

Avant-Après Lifting Corps

Avant-Après Lifting Corps
  • Chirurgie de l'obésité
  • Seins et abdomen
  • Plastie abdominale et remontée des seins
  • Lifting face interne cuisses
  • Lifting face interne cuisses
  • Lifting bras
  • Lifting Bras
  • Lifting bras
  • Plastie abdominale et chirurgie des muscles
  • Plastie abdominale et remontée des seins
  • Plastie abdominale et remontée des seins
  • Réparation de la paroi musculaire
  • Ventre frippé après grossesse
  • Plastie abdominale
Chirurgie de l'obésité
Chirurgie de l'obésité