Actualités

Partager :

Lymphome anaplasique a grandes cellules(LAGC)

20/03/2015

La presse se fait l’écho d’une étude qui a montré une complication rarissime sur les patientes porteuses de prothèses mammaires.

La presse se fait l’écho d’une étude qui a montré une complication rarissime(1 cas sur 100 000) étudiée sur les patientes porteuses de prothèses mammaires.

18 cas ont étés recensés sur 4 ans d’une maladie qui existe aussi chez les femmes non porteuses de prothèses  mais a un degré moindre (1 cas / 500 000).

Il ne s’agit pas d’un Cancer du sein mais d’une maladie qui a un bon pronostic si la surveillance normale a bien été faite et qu’elle a ainsi pu être détectée.

Vu le faible niveau de risque il n’a pas été décidé d’arrêter la mise en place des prothèses mais de rappeler qu’une surveillance régulière des seins est indispensable pour s’assurer que tout va pour le mieux.

Pour situer le niveau du risque voici quelques comparaisons sur 4 ans

LAGC :  18 cas  … 1 décès

Cancer du sein :   200 000 cas détectés ….45 000 décès 

Accidents de la route :  320 000 blessés   …  14 000 décès

Nombre de décès par la foudre !! :   60

 

En conclusion  faites-vous suivre régulièrement par votre gynécologue ou votre chirurgien et soyez rassurées par rapport au niveau du risque

Pour plus de renseignements : http://www.sante.gouv.fr/questions-reponses-implants-mammaires-et-lymphomes-anaplasiques-a-grandes-cellules.html